Institut Scientifique de Rabat - Maroc

CRÉÉ EN 1920, L’HERBIER NATIONAL (RAB) DU MAROC SE DISTINGUE PAR LA RICHESSE DE SES COLLECTIONS ET LE TRAVAIL CONTINU MENÉ DEPUIS SA CRÉATION.

L’herbier de Rabat est l’un des plus importants herbiers d’Afrique du Nord, avec environ 150 000 spécimens. C’est aussi le seul herbier ancien du Maroc qui contient des produits d’inventaires botaniques datant de la période coloniale. Pour cette raison, il comprend par exemple les collections principales de L. Emberger et Ch. Sauvage. Plus généralement, du fait de leur histoire partagée, les herbiers de Rabat (RAB), Paris (P) et Montpellier (MPU) renferment des collections complémentaires consacrées à la flore marocaine. Aujourd’hui, grâce à sa situation géographique privilégiée et aux fréquentes visites de chercheurs, l’herbier de Rabat voit sa collection constamment enrichie de nouveaux spécimens principalement originaires du Maroc.

De plus, dans un futur proche, l’herbier RAB devrait recevoir et intégrer toute la collection d’herbiers de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II (IAV), qui comprend 30 000 à 40 000 spécimens.

Les herbiers de Montpellier et de Rabat sont très semblables, notamment en ce qui concerne la présentation des spécimens, l’organisation générale et l’administration des collections. L’expérience acquise à Montpellier est facilement transférable à Rabat, les deux institutions coopérant de manière exemplaire depuis de nombreuses années. L’herbier national RAB contient environ 150 000 à 160 000 spécimens de plantes vasculaire, dont plus d’un millier de types déjà extraits et isolés et de nombreux spécimens d’espèces marocaines endémiques ou rares. On estime que l’herbier renfermerait plus de 1200 types d’Afrique du Nord et plus de 2000 taxons remarquables (rares, endémiques ou/et menacés).

On trouve aussi plus de 3200 espèces de lichens et 500 espèces de bryophytes, contenant probablement un nombre important de types. Enfin l’herbier RAB recèle environ 680 espèces, sous espèces et variétés de champignons, comprenant probablement de nombreux types et espèces marocaines endémiques. La collection de champignons de l’herbier RAB est unique au Maroc et n’existe nulle part ailleurs, ce qui justifie l’effort particulier qui devrait être consacré à sa conservation.

Collections de l'herbier RAB © Photos Dépt. BEV

Collections de l'herbier RAB © Photos Dépt. BEV

Collections de l'herbier RAB © Photos Dépt. BEV