Université de Tours - Herbier Tourlet

L’herbier de l’université de Tours se compose de collections réparties entre la faculté de pharmacie et la bibliothèque universitaire Sciences-Pharmacie (site Grandmont).

L’Equipe « Biomolécules et Biotechnologies végétales » à la faculté de pharmacie conserve les trois herbiers suivants du botaniste chinonais Ernest-Henry Tourlet (1843-1907). Les deux premiers sont inscrits aux monuments historiques (arrêté n° 028 du 19 mars 2008) ; ils sont restaurés et informatisés ; les images correspondantes sont disponibles sur le site internet de l’université.

Plantes d’Indre-et-Loire :
143 dossiers grand format, 11 400 parts, 1530 espèces de Phanérogames, Ptéridophytes et Characées, récoltées entre 1864 et 1907 par Tourlet (à 85 %) et d’autres botanistes tourangeaux. La collection, à haute valeur patrimoniale, donne une image quasi exhaustive de la flore tourangelle de la fin du XIXe siècle. Elle est accompagnée des carnets d’herborisations du botaniste, du courrier échangé avec des correspondants tourangeaux ou nationaux, d’un projet de flore locale et d’un Catalogue publié en 1908.

Herbier général :
125 dossiers grand format, environ 16 000 parts et 7000 espèces de Phanérogames, Ptéridophytes et Characées (estimation en nomenclature actuelle). Les échantillons proviennent de récoltes de Tourlet et d’envois, achats ou dons d’un grand nombre de collecteurs. Les espèces proviennent principalement d’Europe, d’Asie mineure et du Maghreb, au cours de la seconde partie du XIXe siècle.

Herbier de Bryophytes :
Une liasse petit format, 143 planches et 118 espèces principalement en région parisienne, de 1864 à 1866, témoignage de l’activité de Tourlet, étudiant en pharmacie à cette époque.

L’équipe conserve aussi un petit herbier d’Algues (5 dossiers, 475 planches) et 40 dossiers de l’herbier de Louis-Melchior Narcisse Lesèble (1799-1857) : 4560 planches médiocrement étiquetées.


La bibliothèque Sciences-Pharmacie de l’Université héberge trois autres collections :

L’herbier David Barnsby (1832-1916) :
23 boites, 2620 parts, phanérogames récoltées en Indre-et-Loire par Barnsby (surtout), mais aussi dans le reste de la France au cours de la seconde moitié du XIXe siècle. Dans un 24e boite, une collection de Bryophytes et de Lichens. La collection est informatisée.

L’herbier Paul-Étienne Villiers du Terrage (1774-1858) :
42 liasses de grand format, avec environ 4 000 échantillons : comprend des phanérogames récoltées en Hollande ou en France par ce préfet d’Empire, puis de la Restauration, en fonction de ses lieux de nomination, entre 1811 et 1830, complété par des apports de David Barnsby qui a revu l’ensemble de la collection. Collection en cours d’étude.

L’herbier de la Société de botanique de Touraine (1905-1915) :
15 dossiers, 890 parts. Espèces récoltées en Touraine par trois instituteurs et un jardinier botaniste.

Micromeria juliana : une espèce rare d’Indre-et-Loire récoltée en 1872 et toujours présente dans la localité (Herbier Tourlet)
© Université de Tours

Ouvirandra fenestralis (= Aponogeton madegascariensis) : échantillon donné par Delessert à Paul-Etienne Villiers du Terrage et présent dans son herbier © Université de Tours

Pistacia vera : récolté à Montpellier en 1821 par Paul-Etienne Villiers du Terrage. Planche de son herbier revu par Robert David Barnsby © Université de Tours