Université Paul Sabatier - Toulouse III

[L'UPS de Toulouse](http://www.univ-tlse3.fr/) possède quelque 70 herbiers de tailles et de provenances très diverses qui totalisent environ 400000 planches. Ces herbiers ont été constitués aux XIXe et XXe siècles, le plus ancien datant de 1811 et le plus récent des années 2010.

La collection se compose de 37 herbiers de Cryptogames (5 d’algues, 6 de lichens, 15 de champignons, 11 de mousses) et de 31 herbiers de Phanérogames. Parmi ces derniers, l’Université possède un important herbier du "Sud-Ouest" collecté en grande partie par Henri Gaussen, phytogéographe et spécialiste des conifères. Une trentaine d’autres botanistes, et notamment des spécialistes régionaux (Sudre, Conill, Marty, Coste, Timbal-Lagrave etc.), ont également participé à la constitution de cet herbier. Cette collection de plantes régionales est une référence biologique irremplaçable pour tous les scientifiques qui s’intéressent à la flore de notre région et des Pyrénées. Les données stationnelles présentes sur les étiquettes peuvent permettre de retrouver des espèces végétales menacées, des populations disparues d’espèces en danger et d’établir des mesures de protection.

L’Université possède également des herbiers provenant d’Espagne, d’Italie, de Guadeloupe, de l’île de la Réunion, d’Afrique équatoriale, d’Australie, d’Inde etc. En 2008, l’important herbier de Pharmacie est rattaché aux collections et a été depuis entièrement restauré (changement du support papier et fixation des échantillons).

La collection d’herbiers présente plus d’un millier de types nomenclaturaux, ce qui en fait un patrimoine biologique de référence internationale. Les herbiers sont utilisés dans beaucoup de programmes de recherche d’équipes appartenant à des laboratoires de l’Université Paul Sabatier, notamment l’UMR 5245 ECOLAB, l’UMR 5546 LRSV et l’UMR 5174 EDB. De nombreuses demandes de prêts ou d’informations parviennent du monde entier. Ils servent également de support pour des opérations de sensibilisation et de communication auprès du grand public et des étudiants de l’Université ("Fragments de Sciences", exposition sur l’herbier Rivals de la Réunion, fête de la Sciences, journées du Patrimoine, etc.)

En 2014, les Herbiers ont été déménagés dans de nouvelles réserves sur le campus de l’UPS. D’un volume de 125 m3, ils occupent une surface de 350 m2. L’inventaire commencé à partir de 2004 ne cesse de progresser avec son lot de découvertes. A ce jour, environ 70 000 planches ont déjà été enregistrées sur une base de données. Cette base n’est pas encore accessible sur Internet mais la liste des herbiers est largement diffusée sur plusieurs sites (Index Herbarorium, Tela Botanica, site du Jardin Botanique de Toulouse, etc.). En parallèle de l’inventaire informatique, certains herbiers sont restaurés et numérisés (herbier Rivals, de Pharmacie, de conifères, etc.). L’UPS participe au programme national e-ReColNat dont l’objectif est de numériser l’ensemble des herbiers français.

La collection d’herbiers est gérée par le Service Commun d’Etudes et de Conservation des Collections Patrimoniales (SCECCP) de l’UPS. Les réserves sont accessibles sur rendez-vous et les demandes d’informations sur les herbiers peuvent être faites sur simple demande par email.

Réserves des collections de botanique et de minéralogie de l’Université Paul Sabatier
Paul Seimandi © 2014 UPS, SCECCP

Herbier de lichens de la flore agenaise de Chaubard (1820) - Véronique PRÉVOST © 2014 UPS, Pôle Culture

Herbier P. Rivals et M. Fournier de l’île de la Réunion (1939/45) - Véronique PRÉVOST © 2014 UPS, Pôle Culture