Jardin botanique de Lyon

Le Jardin botanique de Lyon conserve 57 herbiers, réunissant 250 000 parts, ce qui le situe au 2ème rang en Rhône-Alpes en nombre de spécimens.

Une grande partie de la collection est constituée d'échantillons libres dans des chemises. Afin de les rendre accessibles à la communauté scientifique, les échantillons sont progressivement restaurés, fixés sur du papier de conservation, consignés dans une base de données (logiciel 4D) et numérisés.

Les herbiers les plus anciens ont été constitués par Paolo Boccone (1633-1707), Jean-Baptiste Goiffon (1658-1730) et René Marmion (vers 1699). L'herbier le plus volumineux est l'Herbier général, résultat de la fusion réalisée en 1830 de plusieurs herbiers dont ceux de Marc-Antoine Claret de la Tourrette (1729-1793), de Jean-Emmanuel Gilibert (1741-1814), Marie Jacques Philippe Mouton-Fontenille de La Clotte (1769-1837) et de Nicolas-Charles Seringe (1776-1859). Les herbiers acquis depuis lors sont restés autonomes, leurs auteurs sont Jean-Philippe Becker, Eugène Foudras, Isidore Franc, Jean-Pierre Fray, Louis Lortet, George Roffavier, Marc-Antoine Rollet, Paul Antoine Sagot, etc.

La collection renferme des plantes vasculaires, des algues, des mousses, des hépatiques, des champignons et des lichens d'origines les plus diverses et que les botanistes avaient souvent obtenus par échange. Les échantillons ont été collectés du XVIIe siècle à nos jours, principalement dans la région lyonnaise mais aussi dans des contrées lointaines, par des botanistes et personnalités célèbres tels que Philibert Commerson, Joseph Dombey, Alexis Jordan, Jean-Jacques Rousseau, Philipp Salzmann, Friedrich Sellow, Carl Peter Thunberg, Nathaniel Wallich, Eugène Vieillard, Alphonse Louis Pierre Pyramus de Candolle, Augustin Pyramus de Candolle, Antoine Gouan, Pierre Sonnerat, ou encore George Bentham. Au sein de chaque herbier, les spécimens sont classés dans l'ordre alphabétique des noms d'espèces et réunis en liasses au sein de leurs familles respectives, celles-ci sont rangées selon une classification systématique.

Accédez aux données spécifiques de l’herbier

Recueil de plantes fait en 1699 par René Marmion, pharmacien de Valence, les noms ajoutés sont de la main de Jean-Baptiste Goiffon, médecin lyonnais. © Herbier du Jardin botanique de la ville de Lyon

Une chemise de l'Herbier général avant restauration, renfermant plusieurs échantillons du genre Gentiana récoltés par Claret de la Tourrette et les correspondants de celui-ci : Carlo Allioni, Joseph Dombey, Antoine Gouan, Philippe-Isidore Picot de Lapeyrouse, Jean-Jacques Rousseau, etc. © Herbier du Jardin botanique de la ville de Lyon

Type de Potentilla splendens collecté par Wallich au Népal en 1819 puis donné par De Candolle à Seringe en 1825.
© Herbier du Jardin botanique de la ville de Lyon